CULTUR'a'

La Part du Feu, film d’Emmanuel ROY

 

part du feu.vignette

 

La part du feu, c’est ce que l’on sacrifie pour sauver l’essentiel. L’amiante protégeait de presque tout, à moindre coût, pour un profit maximum.
La part du feu, c’est l’écho de la parole de mon père, celle d’un enseignant mort d’un mésothéliome, cancer de l’amiante, cancer d’ouvrier.

La part du feu, c’est l’inquiétude qui m’accompagne depuis sa mort et que je décide d’affronter aujourd’hui, dans des paysages contaminés, auprès de ceux qui éprouvent ce même sentiment, pour changer ensemble la peur en action.

C’était l’essentiel.

 

Revue de presse: LPDF_RevuePresse

Dossier de presse: La part du feu Dossier de presse

Petit Mot d’Introduction rédigé pour la séance du 16 avril 2014 au cinéma Le Melies de Villeneuve d’Ascq.

Par Annette RIMBERT, présidente du résoA+

 

Notre association RésoA+ remercie le Méliès d’avoir permis la programmation d’un film exceptionnel avec la présence de son réalisateur Emmanuel ROY qui sera présent pour répondre à vos interrogations.

Je profite également pour féliciter la société SHELLAC qui cherche à associer le plus souvent les associations locales à la diffusion de ce film.

Quelques mots sur l’association RésoA+ : crée en 1999, elle a pour objet premier la résolution de la problématique Amiante avec le souhait de voir évoluer la législation vers une loi cadre officialisant son éradication. Dans ce but elle rassemble des professionnels du bâtiment et des membres de la société civile qui se sentent concernés par cette problématique.

Nous pourrons reparler de nos actions lors du débat.

L’amiante est ainsi défini dans le Littré « singulier masculin, substance minérale naturelle à filaments nacrés et soyeux, incombustible et infusible. C’est un silicate de magnésie ». Bref, quelque chose de magique ! De doux qui ferait presque rêver ! Utilisé partout ou presque « l’amiante était présent dans les médicaments jusqu’à la fin des années 60 pour 2 types de préparations, une poudre contre la transpiration des pieds et une pâte dentaire pour les obturations » (Amiante la double peine, page 39 Antonella Granieri)

Actuellement il ne se passe pas une semaine sans qu’on reparle de ce matériau qualifié de « magic minéral ». Même si son incorporation, sa transformation, sa cession même à titre gracieux sont interdites depuis 1997, mais qui il est remis à jour, à l’occasion de travaux de réhabilitation ou d’isolation thermique avec les dégâts que l’on connait. Mais les connait-on vraiment tous ? Sait-on qu’il existe de nombreux cancers, autre que l’asbestose ou le mésothéliome (cancer de la plèvre) générés par l’amiante ?

Si la presse annonçait que des milliers de personnes décédaient subitement d’un virus inconnu, que ne ferait-on pas pour mobiliser, de toute urgence, toutes les instances sanitaires, déclencher un plan Orsec, mais comment mobiliser celles-ci alors que le drame se déclenche de nombreuses années après la contamination par ces fibres invisibles à l’œil nu mais dont la nocivité est reconnue depuis le début du 20ème plus d’un siècle ? Voilà qui explique que nombre de victimes ne sont pas forcément comptabilisées dans les statistiques ?

Le drame vécu par le père d’Emmanuel illustre une situation qui n’est, hélas, certainement pas exceptionnelle. Ce qui est exceptionnel par contre, c’est le courage de son fils d’avoir su dire avec des images qui nous parlent et quelques paroles retrouvées dans le journal de son père, la douleur de celui-ci, l’injustice de ce destin, victime non pas de la fatalité mais de négligences inexcusables.

SORTIE EN DVD LE 2 JUILLET 2014 

vue du DVD extérieur

Le beau DVD de La part du feu est maintenant disponible dans tous les points de vente habituels (FNAC, etc.).

Il est même proposé à un tarif spécial Mediapart — 12 euros — sur le site de Shellac jusqu’au 25 juillet.

N’hésitez pas à le commander !

Résumé
La part du feu, c’est ce que l’on sacrifie pour sauver l’essentiel.
L’AMIANTE protégeait de presque tout, à moindre coût,
pour un profit maximum.
C’était l’essentiel.

En complément,

# Trois rencontres:

> Annie, premier tournage

> Sylvie, l’expértise du cinéma

> Loïc, les origines de l’amiante

# Bande annonce
# Dans le livret

> Entretien avec le réalisateur

> Quelques informations, quelques repères, quelques contacts.

Voir la fiche film